Parfois il arrive

Rencontre-moi au point le plus étroit,
Là où nos voix ne font qu’une.
Nos gorges déployées s’asphyxient par la peine,
C’est toute la scène je crois,
C’est dans mes veines, là tu vois.
Un tatouage majestueux, tortueux et mystique,
Une symbolique charnelle, une blessure de l’instant.
Profonde soit la plaie de celui qui voit,
Là où s’englouti la clairvoyance chaste
Car sur le rocher, on peut voir de tout en haut.
Une aiguille, ma cage placide,
La piqûre m’agenouille chaque fois.
Bien au-delà parfois il arrive…
Projette-moi plus haut, vas-y par défaut,
Le spectacle commence, le calme avant le déluge.
Qu’est-ce que tu pourrais être maintenant ?
Qu’est-ce que tu pourrais être pour moi ?